Fédération Béninoise des Organisations de Convoyage de Pèlerins à la Mecque - FeboHajj

Aller au contenu

Menu principal

Cadre d'Organisation du Hajj

Le Hajj

Le Ministère  Saoudien du Pèlerinage accorde tous les ans aux pays musulmans des quotas de visas pèlerinage à hauteur de 1 visa pour 1.000 habitants, qui permettent à des  institutions d’organiser le déplacement de pèlerins. Il appartient à ces institutions de prendre toutes les dispositions nécessaires au bon accueil sur place des pèlerins dont elles ont la charge.
Chaque année ce sont entre 2.000 et 4.000 pèlerins qui partent du Bénin pour accomplir le Hajj (Pèlerinage à La Mecque) qui est le 5ème pilier de l'islam, obligatoire pour toutes personnes en capacité physique ou matérielle de  l'accomplir.
Le Hajj s’organise à travers le monde entre deux options de base ou une combinaison de celles-ci

  • L’option étatique selon laquelle l’état est l'organisateur.

  • L’option privée, le cas du Bénin avec 30 organisations autorisées (38 en France). L’organisation autorisée est soit une agence de voyage,  soit une association ou un groupe d’intérêt. Chaque organisation autorisée bénéficie d’un quota de visas et est tenue de prendre, sous le contrôle strict des autorités,  toutes les mesures nécessaires au bon déroulement du voyage de ses pèlerins.

Dans l’organisation du Hajj au Bénin, on distingue deux types d’organisations de convoyage :

  • Organisations autorisées qui détiennent des autorisations d’organisation délivrées par les autorités Béninoises et chacune un quota Hajj. L’autorisation est renouveléeannuellement (ce sont des associations béninoises  considérées comme des tours operateurs).

  • Organisations relais : ce sont des associations qui contractent des produits et services auprès des Organisations agréées. Elles sont donc des sous-traitants.

Pour accomplir son pèlerinage à partir du Bénin, le pèlerin doit acheter son voyage auprès d’une organisation  agréée par le Ministère chargé des cultes et autorisée par le Coordonateur du Hajj au bénin. L’organisation autorisée est responsable vis-à-vis du pèlerin du bon déroulement de son séjour. Les services de l 'État veillent au respect de la loi et à l’application de la législation.
En Arabie saoudite, le pèlerin est soumis aux lois saoudiennes qu’il doit respecter.


Retourner au contenu | Retourner au menu